Association Landes Graves Palus Environnement

La Loutre

vendredi 11 septembre 2020

La loutre : comment et où vit-elle ? Tout savoir sur la loutre.

Longtemps considéré comme un animal nuisible, la loutre est aujourd’hui protégée. Il est heureusement encore possible de pouvoir l’observer dans certaines régions de notre pays, mais le nombre de loutres d’Europe a considérablement diminué.

JPEG - 310.5 ko

Loutre d’Europe : caractéristiques
La loutre appartient à la famille des Mustelidae. Le nom loutre désigne des mammifères carnivores dont il existe différentes espèces. Il s’agit donc d’une sous-famille. La loutre, Lutrinae, est un animal solitaire, discret et de petite taille dont l’espérance de vie, qui peut être de 5 à 10 ans, varie en fonction de ses conditions d’existence. En captivité cependant (parcs animaliers, zoos), il est fréquent qu’une loutre atteigne l’âge de 20 ans.
Dans le genre Lutra, il existe trois espèces de loutres. La plus connue sous nos latitudes est la loutre d’Europe, Lutra lutra. On l’appelle aussi loutre commune. Ce mammifère carnivore en grande majorité nocturne est aussi semi-aquatique.
La loutre d’Europe possède un corps très allongé qui mesure tout au plus une trentaine de centimètres au garrot et pèse entre 6 et 15 kg. La longueur d’une loutre commune est d’environ 120 cm à savoir 80 cm pour la tête et le corps et 40 cm pour la queue. Près de 80 000 poils courts et longs par cm² constituent sa magnifique fourrure brune. Celle-ci est soyeuse, bien lustrée et imperméable. Cela permet à ce petit carnivore de passer beaucoup de temps dans l’eau. Les pieds de loutre sont palmés.
Après avoir rejoint la berge, elle sèche ses poils en se roulant dans l’herbe. Grâce aux places de ressui qu’elle forme ainsi, il est possible à un œil averti de repérer son lieu de passage car les hautes herbes sont couchées.