Association Landes Graves Palus Environnement
Accueil > Défense et préservation > LGV > Législatives 2012 > Réponse - 9 ème Gironde - METTE Sophie (CPF)

Réponse - 9 ème Gironde - METTE Sophie (CPF)

jeudi 7 juin 2012, par ajas

Bonjour,

Par la présente, je vous apporte ma position sur la question de la LGV, position partagée par mon suppléant Philippe DIAS.

Étant conseillers municipaux, lui de Léognan, moi de Bazas, nous constatons au quotidien qu’un projet similaire comme l’A65 n’apporte nullement au territoire ce que nous pouvions escompter.

Au départ, lorsque le projet a été évoqué, nous le considérions et espérions comme un projet intéressant du point de vue du développement économique et du désenclavement du territoire. Mais aujourd’hui, quand nous analysons l’apport de la nouvelle A65, la question se pose de l’opportunité de la LGV si ce n’est, une fois de plus, pour défigurer notre territoire. Alors, que pouvons-nous attendre de la LGV si ce n’est de voir passer des trains qui ne s’arrêteront pas. Les habitants vivants entre les métropoles s’assimileront, à terme, aux vaches qui jalonnent les voies ferrées.

Nous estimons que le prix à payer, tant sur le plan humain que financier, est exorbitant au regard du gain de temps dérisoire. Cette course contre le temps devient de plus en plus déraisonnable. Est-il réellement nécessaire de mettre 20 minutes de moins pour joindre Toulouse depuis Bordeaux au risque de désertifier humainement, économiquement, socialement les 250 kms qui les séparent par exemple ?

Nous sommes donc plutôt favorable à l’amélioration et la rénovation des lignes existantes, en privilégiant le lien entre tous les territoires sans en oublier et sans en sacrifier.

Sophie METTE, Philippe DIAS
Candidats Centre pour la France sur la 9ème circonscription