Association Landes Graves Palus Environnement
Accueil > Défense et préservation > LGV > Marche sur le tracé LGV - dimanche 25 septembre

Marche sur le tracé LGV - dimanche 25 septembre

dimanche 2 octobre 2011, par ajas

Marcher pour arrêter le TGV !

Une Marche sur le tracé LGV s’est déroulée dimanche dans le canton de La Brède. Près de 250 personnes venues de Bordeaux et de tout le Sud-Gironde ont participé à cette journée et ont pu mesurer l’impact humain et environnemental que la construction d’une Ligne à Grande Vitesse entraînerait

Cela fait maintenant six ans que la Coordination Vigilance LGV dénonce ce projet de LGV et toutes les études indépendantes nous donnent systématiquement raison, tout en nous fournissant des arguments techniques irréfutables. D’un point de vue économique, la crise mondiale a totalement changé la donne. Le projet construit sur des données de 2004 est aujourd’hui totalement obsolète.

Des voix de plus en plus nombreuses, et jusqu’au sein-même de RFF et de la SNCF, s’élèvent contre ce qu’un journaliste nomme une "faillite à grande vitesse". Marc Fressoz, journaliste à La Vie du Rail déclarait très récemment : " ... trop de TGV tue le TGV et asphyxie le système ferroviaire - RFF et SCNF - à petit feu. Et au delà du système ferroviaire, les finances publiques sont mises en danger par un développement délirant du TGV."

Nous sommes contre la course à la grande vitesse qui ne sert bien trop souvent qu’à masquer le retard généré par un mauvais entretien du réseau, par une mauvaise organisation basée sur la privatisation et la mise en concurrence, par le temps perdu pour se rendre à la gare la plus proche…
Par contre, nous militons pour le développement et la modernisation du réseau ferroviaire sur les lignes existantes et le développement dans le respect des riverains du transport en commun de proximité.

Aujourd’hui, non seulement nous pensons empêcher cette construction, inutile, destructrice et ruineuse mais en plus nous sommes convaincus que nos actions permettront d’alimenter le débat sur les modes de transport dont nous avons besoin pour construire une société plus respectueuse de l’humain et de la vie sous toutes ses formes.