Association Landes Graves Palus Environnement
Accueil > Défense et préservation > LGV > Les sources de Belle-font et les zones humides de Castres-Gironde.

Les sources de Belle-font et les zones humides de Castres-Gironde.

lundi 3 octobre 2011, par ajas

Suite à divers phénomènes géologiques, les nappes profondes affleurent en plusieurs endroits donnant naissance à des sources ou permettant l’exploitation de puits peu profonds. C’est le cas de la nappe de l’Oligocène dans la partie sud de la commune de Castres-Gironde au lieu-dit Bellefont où une source et quatre forages fournissent 2 millions de m3 d’eau par an. La source a été captée il y a un peu plus d’un siècle et les quatre forages ont été réalisés plus récemment, 3 en 1958 et 1 en 1962. Les eaux de la source et celles de 3 forages sont conduites à la station de production d’eau potable du Bequet à Villenave d’Ornon via un aqueduc qui rejoint celui des eaux de Budos au niveau de l’échangeur n°1 de l’autoroute A62. Avec les eaux des sources de Budos, elles servent à l’alimentation en eau potable de la communauté urbaine de Bordeaux et comblent un peu plus de 20% de ses besoins. Le quatrième forage alimente les communes d’Arbanats, Beautiran, Castres-Gironde et Portets. Comme toutes zones d’affleurement, les parcelles sur lesquelles sont situés ces cinq captages sont particulièrement sensibles aux pollutions ; elles font actuellement l’objet d’une demande d’autorisation de mise en place de périmètre de protection de la part de la CUB ainsi qu’on peut le lire dans le rapport n° 17483 au Conseil de la CUB (commission(s) Eau et Assainissement) fait en séance du 24 juin 2011.
C’est pourtant à moins de 200 mètres des résurgences naturelles, dans une zone qui devrait être totalement protégée, que la Ligne à Grande Vitesse traverserait cette zone basse de la commune de Castres Gironde.