Association Landes Graves Palus Environnement
Accueil > Défense et préservation > LGV > GPSO : la Coordination Vigilance LGV 33 s’adresse au Président et au (...)

GPSO : la Coordination Vigilance LGV 33 s’adresse au Président et au Gouvernement

mercredi 6 novembre 2013, par LGPE

Nous nous sommes déjà adressés au Président de la République en janvier 2013 et nous avions reçu une réponse de son Chef de Cabinet. Voir :

http://www.lgpe.fr/Reponse-a-lettre...

où le Président s’engageait à "construire une vision soutenable des transports, donnant la priorité aux transports du quotidien, à la rénovation des réseaux existants et à la qualité de service".
"Un examen attentif devait être donné à notre intervention" et le ministre des Transports, M. Cuvillier, "était chargé de nous tenir informés de la suite qui serait donnée à notre démarche."

Notre intervention faisait en particulier état des nombreux rapports, commissions, études, officiels, des avis des présidents de RFF et de La SNCF, de la cour des comptes, recommandant la vision du Président, mais allant de pair avec l’abandon des LGV non "lancées", dont font partie les LGV du GPSO.

Pour toute réponse, et contre toute attente, la presse nous apprend que, par décision de M. Cuvillier en date du 24 octobre dernier, il est décidé de préparer la procédure d’enquête publique pour la LGV Bordeaux-Toulouse en vue de sa réalisation en 2024, celle de Bordeaux-Dax pour 2027 et d’aller jusqu’en Espagne par la suite...
L’écotaxe (?) et 26 milliards de fonds européens pourraient être disponibles... Mais ces fonds européens ne sont apparemment pas disponibles uniquement pour les LGV, mais aussi pour la modernisation des lignes existantes, avec mise aux normes européennes ERTMS, plus performantes et sécuritives... ce que nous réclamons depuis longtemps !...

Pour ces raisons notre coordination d’associations s’est adressée à nouveau au Président, mais aussi au premier ministre et au ministre des transports pour qu’ils abandonnent le GPSO au profit d’une rénovation-modernisation des lignes existantes...

Voir ces lettres ouvertes au format PDF ci-après :